Comment se déroule un mariage orthodoxe ?

Comment se déroule un mariage orthodoxe ?

Des mariages, il en existe de tous les types, chacun à ses traditions et coutumes, comme le mariage indien par exemple. Avec le temps, certaines traditions se perdent un peu, ou se transforment. Nous avons l’habitudes des mariages civil classique, d’autres ont l’habitude de les célébrer à l’église, mais nous sommes loin de connaître toutes les traditions ! Connaissez-vous les traditions d’un mariage orthodoxe ? 

Les fondements d’un mariage orthodoxe 

Il faut déjà savoir que l’orthodoxie est une des trois principales confections chrétiennes. Le mariage a donc lieu dans une église, selon les mêmes fondements. 

Mais chez les orthodoxes, le mariage n’est pas une simple célébration d’une union d’amour entre deux personnes, c’est avant tout l’un des sept sacrements de l’Église orthodoxe. Le mariage ne concerne donc pas que les mariés mais aussi l’Église elle-même. 

Contrairement aux autres mariages, ce ne sont pas les mariés qui choisissent la date de mariage. En effet, les futurs époux devront rendre visite à un prêtre orthodoxe qui dans un premier temps jugera de si oui ou non les amoureux sont aptes à se marier et qui dans un second temps décidera de la date du mariage selon un calendrier liturgique. 

A lire aussi :  Comment organiser un mariage écologique ?

Il faut savoir que le mariage est autorisé si au moins l’un des deux époux est orthodoxe, le baptême est obligatoire. 

Les différentes traditions 

Il est tout d’abord important de savoir que les mariés doivent porter plusieurs accessoires comme une couronne, ces accessoires doivent être achetés par les témoins. Selon les pays, les couronnes sont différentes, par exemple, en Russie, elles seront en or ou en argent alors qu’en Grèce, elles seront ornées de fleur. Il devra aussi y avoir des dragées de forme ovoïdes blancs. 

Contrairement aux mariages plus classiques, l’échange des alliances n’a pas lieu à la fin de la cérémonie du mariage, mais avant, lors de la cérémonie des fiançailles. 

La tradition veut que ce soit le prêtre qui donne les alliances, en or pour le marié et en argent pour la mariée. Il y a ensuite une prière faite par le prêtre pour sacrer cette union. 

Puis viens le rite du couronnement. Contrairement à ce que l’on peut connaitre, le marié n’est pas accompagné par sa mère et la mariée n’est pas accompagnée par son père. Les deux mariés sont accompagnés par le prêtre pour être couronné afin de devenir roi et reine de leur foyer. Les deux mariés doivent être entièrement vêtus de blanc et la cérémonie se termine par la marche nuptiale.

A lire aussi :  5 étapes pour choisir la date de son mariage

Vidéo d’une cérémonie et d’un mariage orthodoxe