Quelle est la tradition de la jarretière dans un mariage ?

Quelle est la tradition de la jarretière dans un mariage ?

Nous avons tous déjà entendu parler de cette fameuse tradition de la jarretière dans un mariage sans vraiment savoir à quoi cela faisait référence. Les mariages sont remplis de vieilles traditions, certaines que nous faisons toujours, d’autres, qui, avec le temps sont perdues ou modifiées. La plus connue, celle de ne pas voir la tenue de son tendre et cher avant le jour de la cérémonie, la légende raconte que la montrer porterait malheur, cette tradition est donc respectée par superstition. Pour ce célèbre accessoire de mariage qu’est la jarretière, qu’en est-il ?

D’où nous vient cette tradition ? 

Au temps où les portes jarretelles n’existaient pas encore, les femmes ne manquaient pas d’idée pour faire tenir leurs bas, elles utilisaient souvent des rubans qu’elles nouaient autour de leurs bas pour que celui-ci ne glisse pas. À la base nouée au-dessous du genou, au fil des années, ce ruban remonte jusqu’en haut de la cuisse et devient un symbole de pureté, de fidélité et de virginité. 

A lire aussi :  Comment choisir un chapeau pour un mariage ?

Cette tradition nous vient tout droit de l’Angleterre, où, le roi à l’époque, Édouard III dansait avec la comtesse de Salisbury, avant qu’elle ne perde sa jarretière. Victime de moqueries, pour que cette jarretière devienne un symbole de respect, il créa “l’ordre de la jarretière” qui deviendra par la suite l’ordre de chevalerie le plus prestigieux d’Angleterre.

Devenant très à la mode lors des mariages, il permettait à la base d’augmenter la dot. 

En quoi cela consiste ? 

Le jeu n’est pas compliqué, les hommes doivent payer pour que la mariée soulève sa robe centimètre par centimètre jusqu’à apercevoir sa jarretière, pendant ce temps-là, les femmes payent également pour que la robe redescende. 

Ce jeu permet de faire gonfler la cagnotte du mariage. 

Si un homme est amené à gagner et que la mariée soulève sa robe suffisamment haut pour laisser apparaître sa jarretière, cet homme est invité à venir la retirer lui-même et à la garder en souvenir. 

A lire aussi :  Quels sont les accessoires incontournables pour sa robe de mariée ?

Les mises étant de plus en plus élevées, si une femme venait à mettre la dernière mise, la jarretière restait cachée durant toute la durée du mariage. 

Aujourd’hui, les avis sont très partagés, certains considèrent ce jeu misogyne, sexiste et d’un autre temps, tandis que d’autres attendent avec impatience ce jeu qui continue d’animer bien des mariages. 

Puis, comme toutes les traditions, celle-ci évolue, vous pouvez donc fixer vous-même les règles, le but étant de passer un bon moment entouré de ses proches. Vous pouvez, par exemple, prévenir au préalable que la mariée enlèvera elle-même sa jarretière. 

Vidéo sur comment réaliser une jarretière soi-même